citron

La fabuleuse Histoire du Plateau de 160 Macarons

 

La Fabuleuse Histoire du Plateau de 160 Macarons...

Ou comment passer 15h non stop à macaronner pour faire plaisir aux 2 Petits Poulets…

 

 

 

 

 

 

Tout débute il y a quelques mois avec l’invitation des 2 Petits Poulets à leur crémaillère. Ceux-ci sont si enthousiastes depuis la création de mon site, qu'il me semblait impossible de franchir le pas de leur porte le fameux soir venu sans quelques Macarons…Soyons tout à fait clairs, je pense même qu'on m’aurait chassé de la fête si au moment du dessert, je n’avais pas sorti de ma toque les précieuses gourmandises.

De plus, Petite Poulette avait gentiment proposé de fêter la sortie de mon site avec les copains en même temps que la crémaillère alors je devais me mettre sérieusement au boulot.

 

 

 

 

Ma première idée, je l’avoue, était de réaliser une pyramide de Macarons, comme toutes celles qui fleurissent et me narguent sur les blogs de cuisine particulièrement talentueux. J’ai donc étudié toutes les possibilités de réalisation : confection de la pyramide avec cône en polystyrène, évaluation du nombre de macarons, du nombre de recettes, du temps en cuisine, du temps de montage, de la conservation après la pyramide montée, du transport jusqu’à chez les 2 Petits Poulets…..au final beaucoup de travail, beaucoup de projets pour arriver à la même conclusion : Pyramide impossible dans ce cas précis.

Premier obstacle : la crémaillère a lieu le samedi soir et je bosse jusqu’au vendredi soir donc je n’aurai qu'une journée pour tout faire.

Deuxième obstacle : la crémaillère a lieu à l’étranger. Je devrais donc cuisiner dans la cuisine de mon amoureux qui habite tout près….et transporter toute ma cuisine dans ma valise !

Troisième obstacle : Une fois montée, il faudrait transporter avec délicatesse la pyramide à pied jusque chez les 2 Petits Poulets.

Quatrième obstacle : Les 2 Petits Poulets n’ont ni (et c’est normal) chambre froide, ni frigo géant complètement vide pour la conserver….

Résultat : Après discussions mouvementées avec moi-même et analyses concrètes du projet, je dois m’y résoudre : le résultat est plus qu'incertain. Je dois reporter le projet Pyramide à une autre occasion.

Un gros boudage et quelques soirs de déception plus tard, je me remets au travail pour concevoir quelque chose que je pourrais monter au dernier moment, qui se conservera en petites boîtes au frigo et que je peux réaliser en une soirée et une journée complètes.

Résultat final : Le Plateau de 160 Macarons ! Après réflexion, je suis satisfaite du résultat (et apparemment je ne suis pas la seule) et contente d’avoir mené à bien ce projet qui, même s’il n’est pas une pyramide, représente une masse de travail astronomique.

 

 

 

 Etape n°2 : La réalisation.

Le vendredi soir, une fois sortie du travail et une fois arrivée chez mon amoureux par le train avec une valise géante et très très lourde remplie d’ustensiles de cuisine et d’ingrédients, je commence à réaliser toutes mes ganaches. J’ai choisi de réaliser 4 parfums de Macarons et je dois donc réaliser:

-La crème au Citron

-Une confiture Framboise-Litchi

-Une confiture Kiwi

-Une ganache Menthe-Chocolat

Je me suis couchée très tard ce soir là et très stressée de ne pas être certaine de réussir à respecter mon planning du lendemain : la réalisation des 320 coques et le garnissage des 160 macarons !

Le samedi matin, les yeux de mon amoureux à peine ouverts, je fonce en cuisine. Un verre de jus d’orange rapidement englouti et je suis déjà aux fourneaux… je ne les ai pas quittés jusqu’à ce qu’on se rende à la fête vers 19h15 ! Je pèse, je macaronne, je colore, je poche à la douille, je fais sécher, je fais la vaisselle….et rebelote : peser, macaronner, colorer, pocher, nettoyer….essayer aussi accessoirement de trouver dans l’appartement des surfaces planes encore libres pour faire sécher les plaques de Macarons….Puis attaquer la cuisson des 15 plaques, les surveiller, garnir les coques, les mettre en boîtes et souffler !

 

 

A titre de statistiques, nous avons réalisé 160 Macarons soit :

-          320 coques à préparer et à garnir

-          4 ganaches (une à base de chocolat, deux confitures et une crème au citron)

-          18 œufs

-          1,600 kilo de sucre glace

-          800 g d’amandes en poudre

-          Plusieurs tablettes de chocolat blanc

-          Des kiwis, des framboises, des litchis

-          2 kilos de sucre

-          Une boîte entière d’After Eight

-          15 plaques de coques de macarons à cuire soit (15 X 20 minutes) 5 heures à stresser devant le four en surveillant la cuisson !

 

Et…… 15 heures en cuisine au total!

 

 

A titre de résultat : Pas mal de « Hummmmm, c’est bon Marine »…alors Aucun regret !

 

Ps : Encore félicitations pour votre nouvelle maison les 2 Petits Poulets ! Ne déménagez pas trop tôt, je ne suis pas prête de recommencer….

Ps 2 : Merci Pauline pour tes jolies photos.

Les recettes des Macarons présents sur le plateau : Macarons au Citron, Macarons Framboise-Litchi, Macarons Menthe-Chocolat et Macarons Kiwi seront très prochainement disponibles sur le site !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Les Macarons au Clair de La Lune

Les Macarons au Clair de la Lune

 

Des macarons au citron et à la pistache….en forme de lune !

Et oui cela fait 40 ans que l’homme a posé le pied sur la Lune, il était temps que la Lune se pose à son tour sur la planète Macaron…

D’habitude, et comme je l’avais précisé pour la recette des macarons à la réglisse, j’utilisais les proportions de Marina du site Pure gourmandise pour la préparation de mes coques.

Depuis peu, j’en ai découvert une toute nouvelle que je trouve très intéressante : les coques me paraissent moins friables…elles sont plus solides mais restent très moelleuses…Aussi voici la recette de ces macarons Au Clair de La Lune nouvelle version…

Je précise que les proportions de cette recette sont assez importantes…car quand je fais des fournées de macarons, je trouve qu'’il n’y en a jamais assez….c’est étrange j’ai l’impression que les macarons se volatilisent comme par magie…Ce phénomène paranormal se produit-il aussi chez vous parfois ? ….N’hésitez donc pas à diviser les proportions par 2 si vous avez peur de ne pas être à la hauteur de cette montagne de gourmandise…

 

 

 

 

Ingrédients : pour environ 50 macarons

 

200g de poudre d’amandes

310g de sucre glace

150g de blancs d’œufs

90g de sucre semoule

Du colorant jaune liquide (Vahiné, disponible dans toutes les bonnes grandes surfaces)

 

10cl de jus de citron

Quelques gouttes d’arôme citron (facultatif)

60g de beurre

100g de sucre

1 jaune d’œuf

10g de maïzena

1 zeste de citron

1 grosse poignée de pistaches non salées

 

 

Réalisation :

La crème au citron et à la pistache:

Etape 1 : Portez à ébullition le jus de citron, le sucre, le zeste de citron, 3 gouttes d’arome citron (facultatif), le jaune d’œuf et la maïzena.

Etape 2 : Hors du feu, rajoutez le beurre et mélangez jusqu’à obtention d’une consistance épaisse et lisse.

Etape 3 : Concassez une poignée de pistaches et rajoutez-les à la crème.

Etape 4 : Laissez prendre au réfrigérateur au moins 3 heures. (L’idéal étant de mettre la crème dans un pot à confiture toute une nuit au réfrigérateur….oui s’il en reste, vous pourrez la tartiner sur de la brioche !)

 

 

Les coques de macarons (nouvelle version) :

 Etape 1 : Préparez 4 feuilles de papier sulfurisé aux dimensions de votre plaque à pâtisserie.

Dessiner sur les feuilles de papier des croissants de lune.

Etape 2 : Tamisez au tamis très très fin (la texture lisse des coques en dépend) la poudre d’amandes et le sucre glace. Mélangez et réservez.

Etape 3 : Montez les blancs en neige très ferme avec une pincée de sel.

Etape 4 : Ajoutez progressivement le sucre semoule puis environ 15 gouttes de colorant jaune. Battre le mélange une dernière fois pour répartir uniformément le colorant.

Etape 5 : Mélangez très délicatement à la maryse les blancs (devenus jaunes) au mélange poudre d’amandes-sucre glace. Le résultat doit être lisse, mais pas trop liquide.

Etape 6 : Remplissez la poche à douille lisse (à venir très bientôt les trucs et astuces pour remplir une poche à douille seul(e) sans en mettre partout….si si c’est tout à fait possible !).

Etape 7 : Remplissez les croissants de lune à la poche à douille. (Dressez éventuellement en supplément des petits ronds pour faire aussi des macarons ronds normaux). Déposez délicatement quelques brisures de pistache sur la moitié des coques.

Etape 8 : Laissez sécher pendant au moins une heure voire plus….

 

Etape 9 : Faîtes cuire au four pendant 15 minutes à 150°C. Sortir du four et laissez refroidir les coques avant de les décoller …la coque doit se détacher facilement…si tel n’est pas le cas, rajoutez quelques minutes de cuisson… (Il faut apprivoiser son four !).

Etape 10 : Remplissez la poche à douille de crème citron-pistache et garnir entre elles coques avec pistaches et coques sans pistaches.

Etape 11 : Conservez dans une boîte en fer au réfrigérateur.

 

A noter : cette recette peut être effectuée sans pistaches….

 

 

A venir très bientôt :

-Cuire les macarons au four ventilé ou au four statique ?

-Remplir et utiliser une poche à douille proprement !

-Décoller simplement les coques de macarons……………..Tout un programme !